Les métiers du Cercle du Cacao

Sourceurs, négociateurs, experts, voyageurs, partenaires, visionnaires, et bien plus encore : les casquettes sont multiples au Cercle du Cacao!

Négoce de fèves : informer et négocier

Il m’arrive, lors de mes voyages, de rencontrer des variétés de cacao délaissées à cause de leur faible productivité, que les planteurs ont remplacé par des variétés  hyperproductives et/ou d’autres cultures plus intéressantes économiquement. Il est important, pour le Cercle du Cacao, d’informer les différents acteurs de la chaîne du cacao de l’importance du maintien de la biodiversité au sein de la famille des cacaos et au-delà. 

En effet, le cacao étant traditionnellement cultivé de manière intégrée à d’autres cultures (hévéa, arbres fruitiers, essences forestières), une bonne plantation de cacao contient également un certain nombre de niches écologiques où peut s’épanouir une diversité de la faune et de la flore – contrairement à des monocultures latifundistes.



Négocier des fèves requiert donc de négocier également un contrat d’exploitation équitable, au prix le plus juste, à la fois pour les planteurs et les chocolatiers ayant fait le choix du bean-to-bar. Je propose à mes clients plus qu’un envoi de fèves : une livraison traçable


Consultance : analyser et former

L’expertise des fèves de cacao du Cercle dépasse le négoce. La consultance cacao regroupe en effet l’ensemble des analyses de qualité et les activités de formation et information addressées à tous les acteurs de la chaîne du cacao. Ainsi, il est essentiel d’effectuer des analyses laboratoires de contenu (métaux lourd, contaminants, etc.), des contrôles qualité (cut test, humidité, etc.) et des analyses sensorielles (organoleptique). De plus, le Cercle du Cacao a fait le choix de s’intéresser à différentes thématiques touchant au monde du cacao et du chocolat : la génétique, les hybridations, les polyphénols, l’agronomie, la chimie organique, la biodiversité des cacaoyers et la diversité biologique au sens plus large. C’est pourquoi nous travaillons en collaboration avec des universités dans ces domaines.

 
Je dispense des formations aux chocolatiers, qui sont les premiers à s’intéresser à propos de l’origine de leurs fèves, et défend également les variétés génétiques rares auprès des planteurs, lors de conférences. 

Le monde académique n’est pas non plus inconnu du Cercle du Cacao, puisqu’au-delà des expertises dans les thématiques mentionnées ci-dessus, je participe et encourage vivement la recherche dans les différents mondes de l’univers cacao, en conseillant étudiants et chercheurs.